Quelles sont les caractéristiques d’une bonne porte blindée ?

Tout d’abord, lorsque l’on parle de porte blindée, il y a toujours lieu de parler d’un « bloc porte », qui est composé de la porte en elle-même, du châssis ou cadre, ainsi que de la serrure.  Ces trois éléments doivent former un ensemble cohérent.

Selon les statistiques de la criminalité en Belgique, un acte criminel sur quatre déclaré à la Police est un cambriolage dans une habitation, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison.  Une autre statistique précise que dans 80% des cas, les cambrioleurs passent par la porte d’entrée pour commettre leur méfait.  C’est donc bien cet élément qu’il y a lieu de protéger en premier lieu.

Au-delà du préjudice financier subit, c’est surtout l’impact émotionnel et l’impression de ne plus se sentir à l’abri chez soi qui reste avec le temps. 

De plus en plus de personnes choisissent donc de laisser les cambrioleurs à l’extérieur en installant une porte blindée.  En règle générale, sauf s’il est certain de ne pas être dérangé, le cambrioleur ne restera que maximum 5 minutes sur une tentative d’effraction, passé ce temps, il ira voir ailleurs. 

Porte blindée ou bloc-porte ?

Tout d’abord, lorsque l’on parle de porte blindée, il y a toujours lieu de parler d’un « bloc porte », qui est composé de la porte en elle-même, du châssis ou cadre, ainsi que de la serrure.  Ces trois éléments doivent former un ensemble cohérent.

Le châssis :

Le châssis doit être composé d’acier pour éviter qu’il ne se rompe ou ne se déforme sous l’effort du cambrioleur.  Idéalement, l’épaisseur d’acier doit être de 15/10e  (soit l’équivalent de 1,5 mm d’épaisseur) ou plus. 

Pour garantir une accroche optimale à la maçonnerie, il est toujours préférable d’opter pour un bloc porte fabriqué sur mesure et ce afin de limiter l’espace entre le cadre et le mur.

Ce châssis sera également construit afin d’accueillir de manière optimale les pennes de la serrure.  Une des techniques d’effraction consistant à l’écartement de la porte du cadre, le jeu laissé entre les pennes et les trous du cadre devra être le plus réduit possible.

Côté charnière, des goujons anti-dégondages seront également installés.  Ces goujons sont en réalité des petites pointes rigides qui rentrent dans le cadre et évitent au cambrioleur de faire sauter la porte de son emplacement en arrachant les charnières.

Afin de garantir un placement optimal de ce boc-porte, il est toujours fortement recommandé de recourir à des professionnels habilités au placement de portes blindées car leur placement diffère quelque peu du placement des portes traditionnelles.

La porte blindée :

Une porte blindée est une porte dans laquelle se trouve au minimum une feuille d’acier intégrée dans l’âme de la porte.  Cette âme peut être creuse, dans la majorité des cas, et remplie de matériaux isolants ou alors pleine, dans certains cas, comme chez COMES par exemple. Une porte pleine garanti une longévité et une rigidité de la porte plus importante ainsi que de meilleures caractéristiques d’isolation acoustique et thermique.

La serrure :

La serrure est le troisième élément d’une porte blindée.  Elle doit être à multipoints, c’est-à-dire composée de plusieurs pennes qui sont disposés à différents endroits sur la hauteur de la porte.  Il est toujours préférable d’opter pour des serrures avec des pennes de suffisamment grosse dimension.

 

Dans la grande majorité des situations, un penne supplémentaire sera également installé sur le haut de la porte afin d’apporter une fixation sur le sommet du cadre.  Le point bas tend quant à lui a disparaitre et est de moins en moins utilisé par les fabricants de portes blindées.  Ce point bas apporte souvent plus de désagréments que de bénéfices.

Différents moyens peuvent actionner ces serrures, qu’il s’agisse de clés à gorges appelées également clés à double panneton (comme pour certains coffres forts), de clés à cylindre, de clés électroniques, jusqu’aux serrures électromécaniques qui peuvent être actionnées au moyen de clés, de badges, de codes ou encore d’éléments biométriques (empreinte digitale, iris, volume de la main, …).

 

Au niveau des cylindres, il existe différentes qualités de cylindre.  Etant donné que le cylindre peut être une des zones d’attaque des cambrioleurs, il est important d’utiliser des cylindres de très bonne qualité, munis de segments rigides qui empêchent la cassure ou encore d’utiliser des protections externes.

Différences entre les portes d’appartement et les portes de maison

Deux éléments sont à prendre en compte dans la fabrication d’une porte blindée de maison par rapport à une porte palière, à savoir l’humidité et le froid. 

L’humidité est susceptible d’influencer tant le métal du cadre que le panneau décoratif extérieur de la porte.  Veillez dès lors à ce que le cadre extérieur soit composé d’acier inoxydable.  Au niveau du panneau décoratif en bois, il sera toujours utilisé des panneaux prévus pour une utilisation extérieure (panneaux marins) ou alors du bois massif qui sera protégé par une peinture ou un vernis.

Concernant la protection contre le froid, il est connu que l’acier (en l’occurrence inoxydable) est un très bon transmetteur de la chaleur.  Il est donc primordial de placer un châssis qui est isolé et qui a été conçu en prévoyant des éléments apportant la rupture des ponts thermiques, des joints complémentaires ainsi qu’un balai d’étanchéité en bas de porte.

Est-ce qu’une porte blindée ne va-t-elle pas plutôt attiser la curiosité d’un cambrioleur comme c’est le cas avec un coffre-fort ?

Avec le fait que de plus en plus de propriétaires installent ce type de porte, la porte blindée devient un bien relativement commun et est moins synonyme de protection d’objets de valeur. 

Chez COMES, nous sommes de plus spécialisés dans la reproduction à l’identique de portes existantes, vous pouvez ainsi bénéficier d’un niveau de sécurité optimal tout en gardant un visuel remarquable.

Et si je sécurise simplement ma porte ?

Il faut éviter de sécuriser simplement sa porte en remplaçant la serrure.  Cette opération qui est malgré tout onéreuse, va en réalité fragiliser la porte qui à l’origine n’avait pas été conçue pour accueillir une serrure plus imposante et lourde.  De même, en gardant le châssis d’origine, en bois ou en pvc par exemple, le risque d’attaque de cette zone par le cambrioleur est assez important.

Quels sont les autres avantages de la porte blindée ?

En plus de sécuriser l’habitation et de présenter du fait de ses caractéristiques intrinsèques une durée de vie importante, la porte blindée offre d’autres avantages comme par exemple :

  • L’isolation thermique ;
  • L’isolation acoustique ;
  • La résistance au feu.

A quels éléments dois-je faire attention avant de commander une porte blindée ?

En plus de ces aspects techniques, il faut également veiller à respecter les impositions architecturales qui peuvent exister, que ce soit au niveau d’une copropriété pour une porte palière, ou alors au niveau d’une façade pour une porte d’entrée.  Il est toujours préférable de se renseigner pour valider ces points, que ce soit au niveau du conseil de copropriété ou au niveau du service d’urbanisme de la commune.

Quel est le prix d’une porte blindée ?

La porte blindée idéale devant être fabriquée sur mesure, il est difficile d’établir un prix standard car celui-ci va dépendre de la taille de la porte, du choix de type de serrure, de l’épaisseur de l’acier du cadre, des décors envisagés, …

Pour obtenir des conseils pour la sécurisation de votre habitation ou un devis gratuit détaillé et sans engagement, n’hésitez à nous contacter.

Vous souhaitez plus d'informations ou une offre personnalisée ?

Fermer le menu